hanbok chemisier femme kit couture prêt à coudre disclothed paris débutant
janvier 15, 2022

Le chemisier < hanbok >

Avec ce modèle prêt-à-coudre, vous apprendrez à :

  1. Maîtriser le point droit de votre machine à coudre
  2. Effectuer un point d’arrêt.
  3. Surfiler votre tissu à l’aide d’un point zigzag
  4. Réaliser de jolies boutonnières à la machine
  5. Pour la version en batiste de coton : entoiler un tissu, coudre une parementure, réaliser un ourlet double.
  6. Pour la version en satin de soie : réaliser une jolie finition à bords francs.

 

Caractéristiques techniques :

  • Chemisier pour femme
  • Coupe oversize et cropped
  • Col à revers
  • 2 finitions possibles : parementure ou bords francs
  • Fermeture 3 boutons
  • Manches pagodes revisitées

 

Niveau de difficulté : facile

niveau de difficulté 3 sur 8 facile couture débutant

 

Temps de réalisation estimé :

Environ 4 heures, selon votre niveau de couture.

Cela dit, la couture n'est pas une course ! Le résultat final dépendra grandement de votre patience... Alors pour que ça reste un plaisir, nous vous conseillons de réaliser votre ouvrage sur 2 journées distinctes : une journée consacrée à la préparation des différents morceaux (découpe, surfilage, repassage) et une journée consacrée à l'assemblage à la machine.

 

Marges de Couture et Ourlets : 

Les marges de couture sont comprises et sont de 1cm. Les ourlets sont de 2cm.

 

Grille de tailles : 

 Tour de poitrine Taille correspondante
82 cm 34
86 cm 36
90 cm 38
96 cm 40
102 cm 42
108 cm 44
114 cm 46

 

Prérequis couture :

  • Savoir enfiler sa machine et effectuer les réglages de base (longueur du fil, choix du point)
  • Maîtriser les notions d'endroit / envers d'un tissu, du droit-fil
  • Savoir ce qu'est un cran et comment le marquer.
  • Connaître et maîtriser le point d'arrêt.
  • S'être déjà entraîné.e quelques fois à réaliser un point droit (commencer par de petits accessoires est préférable lorsqu'on débute).

 

Difficultés éventuelles que nous allons rencontrer :

  • Repasser correctement le col pour un rendu impeccable : cette étape n’a rien de compliqué en soi mais nécessite de la patience. Il est essentiel de bien prendre son temps pour aplatir correctement le tissu au niveau du col et ainsi obtenir une finition parfaite.
  • Résorber proprement l’embu au niveau de l’emmanchure afin d’obtenir de beaux raccords : toute la difficulté réside dans la précision apportée au moment d’épingler les manches au buste en se reportant bien aux crans.
  • Réalisation de jolies boutonnières à la machine.

 

Finitions possibles :

  • Cette gamme de montage vous explique comment réaliser le chemisier <hanbok> dans sa version originelle, c'est-à-dire avec finition parementure (en batiste de coton chez nous). 
  • Nous vous proposons également une finition bords francs (en satin de viscose chez nous) : pour cette version, vous n'avez pas besoin de découper les 3 morceaux formant la parementure (parementures droite + gauche + enforme encolure dos). On vous explique au fur et à mesure dans cette gamme de montage comment procéder pour la version bords-francs, vous ne serez pas perdu.e !

  

Contenu du kit :

  • Le Patron de couture imprimé en grand format et prêt à l'emploi : inutile de décalquer les morceaux. Ces derniers ne se chevauchent pas et les marges de couture sont comprises. Délivré dans sa pochette cartonnée < disclothed > paris.
  • Le Tissu sélectionné.
  • Une bobine de fil de polyester, 100m, de la marque Gütermann, de couleur assortie au tissu sélectionné.
  • 3 boutons nacrés en forme de 🖤, fabriqués en Italie.
  • Une étiquette à coudre griffée < disclothed > paris, tissée dans le Sud de la France.
  • Pour la version avec parementure (celle en batiste de coton), vous recevrez en plus un coupon d'entoilage thermocollant tissé G785 de la marque Vlieseline.

 

Matériel nécessaire - non fourni dans nos kits :

  • Une machine à coudre équipée d'une aiguille standard (taille 80 de préférence), d'une canette vide et du pied presseur pour boutonnières (tout cela est normalement fourni avec la machine à coudre)
  • Une paire de ciseaux à papier + une paire de ciseaux à tissus (ne surtout pas couper de papier avec vos ciseaux à tissus! ☠️)
  • Une table à repasser + un fer à repasser
  • Une boîte d'épingles à coudre
  • Une aiguille à coudre (à la main, pas à la machine)
  • Un découd-vite
  • Un crayon craie ou une craie tailleur pour marquer les emplacements boutons et boutonnières 

 

 

Gamme de montage :

  

🌟 Unboxing time 🌟 

C'est parti pour un petit moment couture ensemble ! Déballez votre kit prêt-à-coudre et enfilez votre machine avec la bobine de fil Gütermann fournie : on remplit d'abord sa canette vide puis on enfile sa machine en faisant bien passer le fil dans chaque recoin prévu à cet effet.

 

1) Découpe du patron et des différents morceaux dans le tissu

  • Découpez chacun des morceaux du patron.
  • Placez l'endroit du tissu face à vous et épinglez chacun des morceaux comme détaillé dans le plan de coupe ci-dessous.

    ➡️ Evidemment, pas besoin de découper le patron de la parementure (morceaux 6, 7 et 8) si vous avez opté pour la finition bords francs !

     On voit bien que le sens du droit-fil est respecté : toutes les pièces sont positionnées dans le bon sens. 

    Finition parementure - Plan de coupe pour une laize de 155cm :  

     

    plan de coupe couture hanbok chemisier femme disclothed paris prêt-à-coudre kit box coffret pochette patron PDF

     

    Finition bords francs - Plan de coupe pour une laize de 140cm : 

     
    plan de coupe couture hanbok chemisier femme disclothed paris prêt-à-coudre kit box coffret pochette patron PDF

     

    • Découpez chacun des morceaux dans le tissu en faisant bien attention à suivre parfaitement les lignes du patron.

    On rappelle que les marges de couture sont toujours comprises dans les patrons disclothed > paris, il est donc inutile de laisser une marge autour du tracé du patron.

    • Thermocollez les 2 parementures ainsi que l'enforme encolure dos.

    ⚠️ On respecte bien les indications d'entretien de son tissu ! Nous vous conseillons de toujours tester la chaleur de votre fer sur une chute.

    ➡️ Veillez à ne pas du tout utiliser de vapeur de votre fer à repasser pour thermocoller. Cela empêcherait à la colle du thermocollant de bien adhérer. On presse le fer délicatement sur chaque morceau (ne pas faire "glisser" le fer, il faut juste appuyer) et on reste bien appuyé 10 secondes par zone à thermocoller.

    • Marquez tous les crans à l’aide de votre paire de ciseaux (0,5cm, pas plus !) et de votre crayon craie (pour l'emplacement des boutons et boutonnières).
    • Retirez les épingles et les différents morceaux du patron.
    • Repassez chacun des morceaux de tissu obtenus en respectant à nouveau les indications d'entretien de votre tissu (on se répète mais notre satin peut se lustrer sous l'effet de la chaleur alors faites vraiment attention !)

     

       2) Surfilage des différents morceaux

      • Surfilez chacun des morceaux à l’aide d’un point zigzag. Attention, ne surfilez pas vos morceaux si vous avez opté pour la version bords francs ! On surfilera seulement les endroits qui le nécessitent au fur et à mesure du montage.

      ➡️ Avant de vous lancer, testez la longueur et la tension de votre fil. On vous recommande de faire un test au préalable sur une chute de votre tissu afin de bien faire vos réglages.

      ➡️ Pour celles et ceux qui ont une surjeteuse, n’hésitez pas à surjeter vos morceaux à la place, le résultat n’en sera que plus propre ! 

      💡Good to know : Le point zigzag va nous permettre "d’emprisonner le tissu" afin que celui-ci ne s’effiloche pas. On l’utilise sur les tissus chaîne et trame (les tissus tissés). Sur le mode point zigzag de la machine, l'aiguille piquera une fois dans le tissu, une fois à côté du tissu (en zigzag donc) : c'est ainsi que les fils seront "emprisonnés".

        Comment faire un point zigzag? Placez le bord de votre tissu pile au milieu de votre pied presseur. Vous devez comme pour le point droit, commencer et finir par un point d'arrêt : plantez votre aiguille dans le tissu à 1cm du bord et piquez au point droit en marche arrière sur 3 points, en décalant votre aiguille sur la gauche afin de bien planter l'aiguille dans le tissu et non dans le vide (c'est le point B de notre machine chez nous mais toutes les machines ont cette option ! On vous invite à consulter le manuel de votre machine à coudre). Puis reprenez la piqûre en marche avant tout le long, en vous positionnant sur le mode point zigzag de votre machine (ce qui forme un point d'arrêt) : attention à avoir l’aiguille bien relevée avant de changer de point. Repassez sur le point droit de votre machine avec encore une fois l'aiguille positionnée légèrement à gauche, et finissez par 3 points en marche arrière pour sécuriser (point d'arrêt final).

         

        Point zigzag process hanbok disclothed paris

         

        Comment piquer un angle ? C'est très simple : piquez tout le long jusqu'à arriver à l'angle. Laissez l’aiguille plantée dans le tissu pile dans l'angle, puis relevez votre pied presseur. Faites pivoter le tissu et rabaissez le pied presseur avant de continuer votre piqûre. N’hésitez pas également à ralentir dans l’arrondi du col afin d’avoir un rendu propre.

      • Repassez tous les morceaux au fer. 

      •  

         

        3) Assemblage des parementures à l’enforme encolure dos

        ➡️ Sautez cette étape si vous avez choisi la version bords francs. 

        • Epinglez les 2 parementures à l’enforme encolure dos, endroit contre endroit.

        parementure couture disclothed paris luxe kit prêt-à-coudre haut de gamme
        • Piquez au point droit pour assembler, à 1cm du bord : on règle d'abord le point droit de notre machine en faisant des essais sur une chute. On n’oublie pas le point d’arrêt, au début et à la fin. Coupez les fils qui dépassent.

        Comment faire un point d'arrêt ? Comme pour le point d'arrêt vu plus haut avec le point zigzag, le point d'arrêt classique au point droit consiste simplement à faire 3 points de couture en marche arrière avant de repartir en marche avant. Repasser sur ces 3 points de couture revient en fait à faire un nœud, ce qui va sécuriser notre couture. 

        • Repassez le tout en ouvrant les marges de couture.

         

        4) Les coutures épaules

        • Epinglez endroit contre endroit le devant droit et devant gauche au dos, en alignant bien les lignes d’épaules bord à bord.

         

        Couture épaules 2 devants 1 dos endroit contre endroit
         
        • Toujours au point droit (ne pas changer les réglages), piquez à 1cm du bord en faisant bien le point d’arrêt, au début et à la fin. Coupez les fils qui dépassent.
        • Repassez le tout en couchant les valeurs de couture vers le dos.

        ➡️ On obtient ainsi le « corps » du vêtement, composé des 2 devants et du dos.

        ➡️ Pour la version bords francs, surfilez à présent ces 2 lignes d'épaule à l'aide d'un point zigzag ou d'une surjeteuse (comme nous n'avons pas surfilé nos pièces au début). On surfile les 2 épaisseurs de tissu en même temps (n'hésitez pas à égaliser les 2 bords avec vos ciseaux au préalable si besoin).

         

        5) Montage de l’ensemble parementure au corps 

        ➡️ Sautez cette étape si vous avez opté pour la version bords francs.

        • Epinglez les 2 ensembles ainsi obtenus tout le long de l’encolure, endroit contre endroit.

        ⚠️ Bien faire coïncider le cran central de l’enforme encolure dos avec celui du dos, ainsi que les coutures épaules qui doivent aussi coïncider avec celles de la parementure. La qualité d'un ouvrage dépend grandement de la précision avec laquelle on épingle nos morceaux au fur et à mesure de la confection, alors prenez votre temps !

         

        Assemblage parementure corps de long de l'encolure, endroit contre endroit
        • Piquez au point droit à 1cm du bord (ne pas changer les réglages) en faisant bien un point d’arrêt au début et à la fin (on part du bas, on fait tout le tour et on finit aussi par le bas du vêtement).

        ⚠️ Bien faire attention aux marges de couture pendant l'assemblage à la machine. Pour rappel, nous les avons couchées vers le dos pour le corps, et ouvertes au niveau de la parementure.

        💡Good to know : ça a l'air d'un détail mais bien respecter le sens des marges de couture vous permet d'éviter d'avoir les surplus de matière disgracieux. De façon générale en couture, on couche les marges de couture vers le dos du vêtement et/ou vers le sol. On écarte les marges de couture au fer lorsque l'on veut justement répartir la matière de façon homogène (comme sur notre parementure par exemple).

        ⚠️ Comme tout à l'heure, bien faire attention aux angles au niveau du col en piquant : n’hésitez pas à ralentir ! De la même façon, ralentissez aussi dans l’arrondi du col afin d’avoir un rendu propre, surtout si vous êtes débutant.e.

        • Couper les fils qui dépassent et dégarnir les angles du col.

        💡Good to know : il est primordial de dégarnir ses angles. Dégarnir un angle signifie simplement "enlever de la matière" au niveau de l'angle. Comme on assemble endroit contre endroit, dégarnir notre angle va nous aider à bien retourner notre ouvrage. Sans ça, le surplus de matière ainsi emprisonné à l'intérieur nous empêcherait d'obtenir un angle bien net et bien plat. 

        Comment dégarnir un angle ? Rien de plus simple ! On retire de la matière une première fois en coupant en diagonale dans notre tissu, au plus près de notre piqûre (à 1 ou 2mm). Puis on recoupe à nouveau un peu de matière sur les côtés, en biais à nouveau. Attention à ne pas couper trop proche de la piqûre non plus, vous risqueriez de faire un trou (et alors là c'est le drame : vous pouvez tout recommencer depuis le début). 

         Comment dégarnir un angle en couture

         

        • Retournez votre ouvrage sur l’endroit en faisant bien ressortir les angles du col, et en aplatissant bien les coutures tout le long des 2 devants et de la parementure. Bien repasser.
        ⚠️ Cette étape est très importante et nécessite du temps ! Pour vous donner une idée, nous nous sommes chronométrés et nous passons 15mn sur cette seule étape du repassage. En couture, le repassage est primordial pour assurer une bonne tenue au vêtement. Ça fait vraiment toute la différence alors restez zen, prenez votre temps et appliquez-vous ❤️
        • Faites 2 points à la main de chaque côté de la parementure pour la maintenir bien en place à l'intérieur du vêtement : munissez-vous de votre aiguille à coudre et enfilez un bout de fil dans le chas. Reliez les deux extrémités à l'aide d'un nœud et piquez pile dans la couture épaule, à la fois sur l'ensemble formé par les 2 devant et le dos, et dans celle de la parementure. Faites repasser votre aiguille de l'autre côté et nouer. Coupez les fils qui dépassent.

         

        6) Les coutures côtés

        • Epinglez les côtés des deux devants au dos, endroit contre endroit, en faisant bien coïncider les crans situés sous les aisselles :

         

        Couture côtés endroit contre endroit hanbok disclothed paris

         

        💡Astuce : on commence à épingler au niveau de l’emmanchure puis on continue à épingler tout le long jusqu’en bas : on commence par le haut car s’il y a une petite différence de longueur entre les 2 morceaux qu'on assemble, ça sera plus facilement rattrapable au moment de faire l’ourlet final (alors que si le décalage se retrouve au niveau de l’emmanchure il sera plus compliqué ensuite de monter la manche).

        • Piquez au point droit les 2 côtés du chemisier ainsi épinglés, toujours à 1cm du bord (toujours garder les mêmes réglages de votre machine). Comme d’habitude, on n’oublie pas le point d’arrêt, au début et à la fin. Coupez les fils qui dépassent.
        • Repassez le tout en couchant les marges de couture des 2 côtés vers le dos.

        ➡️ Pour la version bords francs, surfilez à présent ces 2 côtés à l'aide d'un point zigzag ou d'une surjeteuse. Comme tout à l'heure, on surfile les 2 épaisseurs de tissu en même temps.

         

        7) Les manches

        • Pliez les manches en deux dans la longueur, endroit contre endroit, et épinglez tout le long, bord à bord.

         

        Couture manche plier dans la longueur endroit contre endroit et assembler au point droit

         

        • Piquez au point droit à 1cm du bord (ne pas changer les réglages) : on n’oublie pas le point d’arrêt, au début et à la fin. Couper les fils qui dépassent.
        • Retournez les manches sur leur endroit et repassez à nouveau en aplatissant bien les coutures tout le long.

        ➡️ Pour la version bords francs, surfilez à présent ces 2 piqûres de manches à l'aide d'un point zigzag ou d'une surjeteuse. Encore une fois, on surfile les 2 épaisseurs de tissu en même temps.

         

        8) Les emmanchures

        • Glissez les manches à l’intérieur du corps (qui est sur son envers), endroit contre endroit, en faisant bien attention à respecter le sens : il y a une manche droite, et une manche gauche ! On les repère grâce aux petits crans que nous avons faits au début : le cran de la manche doit coïncider avec la couture épaule, et les double-crans de nos manches doivent coïncider avec les double-crans des 2 devants.

        ➡️ Lorsqu'on débute en couture, il n'est pas toujours évident de se projeter en 3D. Prenez le temps de bien observer quel est le devant droit, le devant gauche, la manche droite et la manche gauche. Aidez-vous des crans, et observez le sens du tissu : quelles pièces sont sur l'endroit ? Lesquelles sont sur l'envers ? Nos schémas sont justement là pour vous aider là-dessus en support de la vidéo tutorielle, en espérant qu'ils vous aideront !

         

        Assemblage emmanchures

         

        ➡️ Vous trouvez difficile de faire coïncider les manches au corps bord à bord ? Que la tête de manche est trop grande pour entrer dans l’emmanchure ? Pas de panique, c’est parfaitement normal. C’est à cause de ce qu’on appelle l’embu.

        ❓ Qu'est-ce que l'embu ? L'embu correspond à un excédent de tissu à résorber sur une pièce en vue de son assemblage avec une autre. On prévoie effectivement un peu d'embu lors du patronage aux endroits où l'on a besoin d'aisance. Notamment au niveau des emmanchures, vous aurez toujours un peu d'embu : c'est que qui va rendre votre vêtement confortable et surtout, c'est ce qui va vous permettre de bouger dedans ! Reportez-vous à notre vidéo tutorielle pour voir comment bien répartir l'embu. Sur notre modèle <hanbok>, l'embu est simple à apprivoiser car il n'y en a quasiment pas (nos emmanchures sont déjà très larges donc inutile de prévoir beaucoup d'aisance).

        • Une fois l'embu maîtrisé et tous les crans domptés, vous pouvez épingler le tout en faisant bien coïncider minutieusement tous les crans au niveau des emmanchures :
          • les double-crans sur les 2 devants doivent coïncider avec les double-crans des manches
          • la couture de la manche doit coïncider avec la couture côté (sous l'aisselle)
          • le cran sur la tête de manche doit coïncider avec la couture épaule

        ⚠️ Faites attention à bien épingler vos marges de couture également : elles sont bien toutes couchées vers le dos : les marges de couture des manches, celles des côtés et celles des épaules.  

        💡Astuce : n'hésitez pas à mettre beaucoup d’épingles lors de l'assemblage de vos manches, cela va vous aider à avoir de beaux raccords. 

        🧘‍♂️ Kind reminder : nos gammes de montage sont très détaillées car nous avons à cœur de vulgariser la couture et de la rendre accessible au plus grand nombre. Nous vous donnons donc beaucoup de conseils et astuces pour vous aider à vous améliorer en couture, mais on pense que cela doit avant tout rester un plaisir. Alors si vos raccords ne sont pas parfaits (ce qui est probable surtout si vous débutez), ce n'est pas une raison de se flageller. On reste zen et surtout, on prend du plaisir ! 

        • Piquez au point droit à 1cm du bord (ne pas changer les réglages de votre machine) : on commence au niveau de la piqûre côté (sous l’aisselle) et on n’oublie pas le point d’arrêt, au début et à la fin. Coupez les fils qui dépassent.

        💡 Good to know : Commencer le point d’arrêt à ce niveau-là nous aide à renforcer la piqûre sous l’aisselle : c’est souvent là qu’on se retrouve avec un trou avec l’usure !

        💡 Astuce machine à coudre : n'hésitez pas à retirer le compartiment à accessoires de votre machine à coudre afin d’être plus à l’aise pour monter vos manches ! Cela nous permet d’avoir plus d’espace pour piquer proprement tout le long de l'emmanchure, en évitant de tirer sur le tissu.

        • Repassez le tout en couchant les marges de couture des emmanchures vers le corps.

        ➡️ Pour la version bords francs, surfilez à présent les 2 emmanchures à l'aide d'un point zigzag ou d'une surjeteuse (toujours les 2 épaisseurs de tissu en même temps).

         

        9) Les ourlets de manches

        ➡️ Voir plus bas pour la version bords francs.

        Le chemisier <hanbok> est presque terminé ! On s’attaque à présent aux ourlets pour finir proprement le vêtement.

        • Retournez le chemisier sur son envers.
        • Faites un rempli de 1cm au niveau des 2 manches et repassez pour marquer le pli.

        ⚠️ Les manches du modèle < hanbok > sont dramatiquement longues 👑 : elles recouvrent une partie de vos mains et sont également très évasées. Si vous le souhaitez, vous pouvez très bien raccourcir un peu vos manches à la hauteur désirée. Par ailleurs, nous vous conseillons de toujours faire un essayage avant de marquer les plis de vos ourlets, afin de vous assurer que les 2 manches sont bien symétriques (il se peut que vous n'ayez pas cousu / coupé parfaitement droit plus tôt et qu'il y ait donc une différence de longueur entre les 2 manches).

         

        Ourlets manches repli sur 1cm sur l'envers puis replier à nouveau

         

        • Repliez à nouveau sur 1cm, repassez et épinglez tout le long, en faisant toujours attention à bien respecter le sens des marges de couture des manches (couchées vers le dos).
        • Piquez les 2 ourlets doubles ainsi obtenus à 0,7cm du bord (au point droit toujours) en commençant au niveau de la couture de manche, sans oublier de commencer et finir par un point d’arrêt.
        • Repassez le tout pour bien aplatir les coutures.

        ➡️ Pour la version bords francs forcément, il ne faut pas faire d'ourlet ! 

        • Finition bords francs : piquez simplement vos bas de manches à 1cm du bord, au point droit, en pensant bien à faire un point d'arrêt au début et à la fin. Ainsi, le tissu ne pourra pas s'effilocher au-delà de notre piqûre.
         

        10) L’ourlet du bas

        ➡️ Voir plus bas pour la version bords francs.

        • Placez-vous face à votre vêtement et ouvrez les devants ainsi que les parementures comme sur le schéma ci-dessous (pour faciliter la compréhension nous avons schématisé notre vêtement sans les lignes de couture épaules mais chez vous elles sont bien sûr là !)
        • Faites un rempli de 1cm sur le bas du chemisier et repassez pour marquer le pli.

         

        ourlet final hanbok 1cm de repli puis encore 1cm

         

        • Répétez cette opération une seconde fois pour obtenir un ourlet double (comme ce que nous venons de faire sur les manches) : repliez à nouveau sur 1cm, repassez et épinglez tout le long, en faisant toujours attention à bien respecter le sens des marges de couture des côtés (couchées vers le dos).
        • Rabattez ensuite les parementures en maintenant bien les ourlets que nous venons de marquer au fer, et réépinglez.

         

        Rabattre les parementures disclothed paris hanbok modèle prêt-à-coudre

         

        • Piquez au point droit à 0,7cm du bord, sans oublier de commencer et finir par un point d’arrêt. Repassez le tout pour bien aplatir les coutures.

        ➡️ Pour la version bords francs forcément, il ne faut pas faire d'ourlet ! 

        • Finition bords francs : comme pour les manches, piquez simplement au point droit tout du long, à 1cm du bord. On commence sur une des 2 piqûres côtés (droite ou gauche) et on fait tout le tour du vêtement en passant par le col. On n'oublie pas de faire un point d'arrêt au début et à la fin. 

         

        Finition bords francs chemisier hanbok modèle prêt-à-coudre disclothed paris

         💡 Good to know : ainsi, votre tissu va pouvoir s'effilocher sur ses bords avec le temps. Les piqûres que nous venons de réaliser permettent de "bloquer" l'effilochage (votre tissu ne pourra pas s'effilocher au-delà). Vous pouvez vous-même commencer à effilocher les bords avec vos mains afin de parvenir au résultat qui vous plaît.

         

        11) Boutonnières

        On passe à présent à la réalisation de nos boutonnières (on est presque au bout ! 💪).

        • Changez le pied presseur et installez le pied presseur spécial boutonnières (normalement fourni avec votre machine à coudre).
        • Faites des tests au préalable sur des chutes de notre tissu : prenez bien 2 épaisseurs de tissu afin de vous mettre en condition réelle.
        • Positionnez-vous sur le point spécial boutonnière de votre machine. Réglez la longueur de votre point entre 0 et 1 et ajustez selon vos tests. 

        ➡️ Les boutons cœur ont une hauteur de 1cm. Il faut donc faire des boutonnières légèrement plus grandes afin que le bouton puisse passer à l’intérieur. Repérez le cran qui fonctionne le mieux : chez nous, on se positionne au niveau du 3ème cran.

        💡 Good to know : nous vous montrons comment réaliser une boutonnière sur une machine à coudre familiale basique (entrée de gamme), mais sachez que sur de nombreuses machines à coudre plus haut-de-gammes aujourd'hui, la fonction boutonnières est automatisée, ce qui rend leur réalisation d'autant plus simple ! Nous ne détaillerons donc pas le processus pour ces machines plus haut-de-gammes car on part du principe que si vous avez investi dans l'acquisition de cette machine plus élaborée, vous avez sans doute un niveau de couture plus avancé.

        • Lorsque les tests sont concluants (et seulement après !), on retourne sur notre ouvrage.
        Boutonnière step 0
        • On plante son aiguille à l’endroit où on a marqué l’emplacement de la 1ère boutonnière, dans le coin haut gauche. On se met sur le point boutonnière 1 et on positionne notre pied presseur comme il faut pour que l’ouverture du pied presseur soit parfaitement adaptée à la taille que l’on souhaite donner à notre boutonnière. 
        boutonnière step 1
        • Tout doucement, appuyez sur la pédale et accompagnez le tissu sans tirer, sans forcer, jusque dans le coin bas gauche de votre boutonnière. Le travail se fait tout seul.
        • Arrivé.e en bas, l’aiguille bien relevée, on passe au point boutonnière 2 et on fait quelques aller-retours. On finit dans le coin bas droite de la boutonnière.
        boutonnières step 2 disclothed paris
        • Puis on passe au point boutonnière 3. On s’arrête bien à temps (coin haut droite). 
        boutonnières disclothed paris step 3
        • Terminez enfin avec le point boutonnière 4 (qui est en réalité le même que le 2) en faisant quelques aller-retours.
        boutonnières step 4 disclothed paris

         

        • Relevez enfin l’aiguille et coupez les fils qui dépassent.
        • Positionner 2 épingles en début et fin de boutonnière. A l’aide d’un découd-vite, ouvrir délicatement la boutonnière pour former le trou qui laissera passer le bouton.

        💡 Good to know : Les 2 épingles nous servent de guides afin de ne pas aller trop loin avec le découd-vite et malencontreusement déchirer la boutonnière.

        épingler boutonnière disclothed paris

         

        • Retirez les épingles, la boutonnière est faite !
        • Répétez ces étapes pour les 2 boutonnières restantes et repassez le tout.

         

        12) Les boutons

        • Cousez enfin les boutons cœur à la main (sauf si votre machine dispose d'un programme spécial bien sûr!). Superposez les 2 devants afin de vérifier l’emplacement des boutons que vous aviez marqué à la craie lors de la découpe des différents morceaux. Si nécessaire, revoyez l'emplacement des boutons pour que ceux-ci soient bien alignés aux boutonnières que nous venons de faire.

        ➡️ Il se peut que nos marquages ne soient plus très alignés si l'on a cousu avec plus ou moins de précision. Si c'est votre cas, n'hésitez pas à faire un essayage et revoir leur position ! L'essentiel est que les boutons soient bien alignés aux boutonnières à la fin. Chaque boutonnière est espacée de 5,5cm – veillez à respecter la même distance entre chaque bouton.

        • Pour coudre les boutons à la main, il est préférable de planter son aiguille sur l’endroit du vêtement afin que le petit nœud ne se voie pas sur l’envers (il sera caché par le bouton sur l’endroit). De la même façon pour le nœud final, préférez l'endroit du chemisier.
        • Coupez les fils qui dépassent et répétez cette étape pour les 2 boutons restants.

          

        13) Final touch !

        • Pour finir votre chemisier, munissez-vous de l’étiquette textile disclothed > paris fournie. Placez-là bien au centre, sur la partie enforme encolure dos. Nous ne cousons que cette épaisseur (sans traverser le dos) afin que les coutures ne se voient pas sur l'extérieur.

        ➡️ Pour la version bords francs, il n'y a qu'une seule épaisseur de tissu donc cousez l'étiquette directement sur le morceau dos du chemisier. 

        • A l’aide d’une aiguille, faites 4 petits points à la main aux quatre coins de votre étiquette. Pour plus d'esthétisme, nous faisons ces points directement sur les petits "rabats" sur le côté de l'étiquette afin qu'ils ne se voient pas sur l'endroit de l'étiquette (mais on est un peu control freak on vous l'accorde).
        • Repassage final de toute la pièce.

         

        Bravo !!

        -
         
        On espère que vous avez passé un bon moment avec nous.
        En tout cas vous pouvez être fier.e de vous, vous êtes désormais l’heureux.se propriétaire d’un modèle 100% home-made 🖤
        -
        Si vous avez la moindre question sur ce modèle, n’hésitez pas à nous contacter, nous sommes là pour vous aider : hello@disclothed-paris.com
        Par ailleurs, si vous avez des suggestions ou des remarques à nous faire, faites-nous en part également ! Nous sommes à votre écoute et prenons vos remarques très au sérieux pour améliorer notre produit, jour après jour.
        -
        Enfin, n'hésitez pas non plus à nous taguer sur les réseaux sociaux avec les hashtags #disclothedbyme ainsi que #chemisierhanbok. Ça nous fait toujours chaud au cœur de découvrir vos créations ! 🤗
        -
        Merci pour votre soutien et à bientôt 👋